Articles taggues ‘Travail’

A year in the merde…détente spotted !

Ca fait déjà quelques semaines que j’ai fini le bouquin dont je vais parler, mais avec tout ce que j’ai fait ces derniers temps (ah oui, au passage, je suis allé faire un tour à St Pétersbourg, je vous ai pas dit ? :D) je n’avais pas encore eu le temps d’écrire un article dessus. Et pourtant, il le faut, parce que franchement, je vous le conseille, j’ai trouvé ce livre vraiment très drôle et je me suis surpris à sourire de bon coeur le matin dans le morne RER en allant au boulot ! 🙂

A year in the merde

A year in the merde

Bref, A year in the merde, c’est une nouvelle de Stephen Clarke (un auteur britannique vivant à Paris) qui décrit la vie quotidienne (petits bonheurs, surprises et petits tracas) de Paul West, un business-man anglais qui vient travailler pendant un an dans notre chère capitale pour y monter une chaîne de salons de thé. Là, il y découvre les habitudes bien françaises, les gens, la façon de se comporter dans les lieux publiques, au travail, l’organisation et tout ça…le tout sur un fond de pamphlet satirique de la société française, mais aussi britannique et américaine (tout y passe : les bouchons, le sexe, le travail, la politique, les symboles…). On retrouve un certain nombre de stéréotypes, mais beaucoup de choses sont tellement vraies…que ça fait bien rigoler ! 🙂

J’ai omis de préciser que le livre est en anglais et que pour les intéressés mais réfractaires à l ‘anglais, il a été traduit en français sous le titre God save la France.

Les mesures sur la réforme du temps de travail adoptées en première lecture

Hémicycle

Bon, ben finalement, tout a été très vite aujourd’hui, la procédure d’urgence marche bien quand c’est pour faire passer des lois impopulaires. Elle est belle la démocratie faites par 3 pelés durant la nuit à l’Assemblée Nationale et confirmée par tout le parti le lendemain. Détail et rappel des principales mesures dans la suite…

Lire Plus

Retour sur l’amendement du forfait de jours travaillés

Je suis à peine calmé…mais je vais tâcher de garder un discours objectif…et puis merde à la fin, c’est un blog, je n’ai donc pas besoin d’être objectif. Je peux dire ce que je pense, un point c’est tout. Le ton est donné, ne vous attendez donc pas à lire un billet complètement impartial. Je suis complètement contre l’amendement voté cette nuit sur l’augmentation du forfait de jours travaillés pour les cadres, pour tout un tas de raison que je vais essayer d’exposer dans la suite, parce que ça serait trop long ici.

Lire Plus

Une maille à l’endroit, deux mailles à l’envers : le « détricotage » des 35 heures

Ce matin, la journée démarrait bien…Après m’être levé frais et guilleret pour aller au travail, voilà qu’à la radio, on annonce une nouvelle qui, non seulement pourrit ma journée, mais qui en plus me met très en colère.

Je ne parle pas très souvent politique sur mon blog, mais là, trop c’est trop. En effet, dans la nuit, les députés ont terminé l’examen du projet de loi sur la réforme du temps de travail. Ils n’ont rien trouvé de mieux à faire que de voter un amendement qui plafonne le forfait jour, notamment pour les cadres, anciennement à 218 jours travaillés/an à 235 jours travaillés/an ! Bien évidemment, je me doutais que dans cette grande mascarade, le démentèlement de nos acquis sociaux (je parle en tant que cadres) n’était qu’une question de temps. Ceci dit, encore une fois, on remarquera la méthode de notre gouvernement guignolesque : « je force, et si vous n’êtes pas content, allez vous faire cuire un oeuf (pour rester poli) ! ».

Je n’aime pas réagir à chaud, donc je m’arrêterai là pour le moment, sous peine de devenir ordurier envers l’ersatz de président qui est à la tête de notre pays (Alain, si tu me lis, je sais que tu partages cet avis 😉 ). Je vais tâcher plus tard (bah oui, je bosse quand même !) de faire le tour de la presse, pour lire posément ce qui s’est dit et faire un petit compte-rendu.

LiberKey version 3.0

LiberKeyVous vous souvenez de la LiberKey ? Mais si, fait un effort, j’en ai parlé dans un article il n’y a pas si longtemps…

Bref, c’est une suite logicielle qui tient sur une clé USB et qui embarque nombre d’utilitaires gratuits et remarquables. C’est la clé à tout faire. Avec on peut travailler/bricoler/surfer sur le net/chatter/écouter de la musique/éditer des fichiers/etc., le tout sans avoir jamais à installer quoi que ce soit sur l’ordinateur sur lequel on se trouve. C’est donc le truc à toujours avoir dans sa poche ! 😉

Tout ça pour dire que la version 3.0 (avec au menu, le passage en dernière version de tous les logiciels présents dans le package) de cette suite d’applications portables est sortie il y a quelques jours et que vous pouvez vous ruer sur le site officiel pour la télécharger !

Les ouvriers qui travaillent bien…

Mur fissuré

Dans le bâtiment, sauf pour certaines exceptions, je trouve que les entreprises se foutent trop souvent vraiment de la gueule des gens (excusez mon impolitesse) ! N’en déplaise à tous les « bons » ouvriers (si, si, je suis sûr que ça existe, il faut chercher longtemps, mais je suis convaincu que ça doit se trouver…) le nombre de bras cassés et autre guignols que compte ce corps de métier est impressionnant (à commencer par le pignouf qui est venu refaire les joints de ma douche lors de mon emménagement !).

Bon, effectivement, ce billet est résolument provocateur me direz-vous. Et vous aurez raison.

J’avais juste envie de faire connaître le site d’un couple ayant acheté un appartement « neuf et fini » du côté de Nantes. Sur ce petit site sans prétention, ils racontent leurs mésaventures de la livraison à l’emménagement. C’est vraiment terrifiant…

La CPAM toujours aussi réactive

Une attente interminable Depuis que j’ai commencé à travailler, je me bats avec la CPAM pour obtenir une carte Vitale…vous savez le super Sésame qui permet de se faire rembourses ses dépenses de santé et tout ça. Bon, et bien voilà, après de nombreux déboires – et c’est peu de le dire ! – avec la Caisse des Hauts-de-Seine (ils ont la tête dure, et comme ils n’ont l’air de travailler que de 11h17 à 13h52 c’est vraiment pas évident de les avoir au téléphone !) j’ai rempli les papiers pour demander la carte Vitale 2 il y a une dizaine de jours.

Aujourd’hui, 26 février 2008, je reçois une réponse à un mail envoyé à cette caisse le 28 janvier 2008, me stipulant que le formulaire que j’ai déjà retourné m’a été envoyé le 2 février (oui, c’est dur, il faut suivre !). Un mois pour répondre à une question ! Après faut pas s’étonner qu’il faille plusieurs mois à ces pignoufs personnes pour fabriquer une carte Vitale avec trois mots et une photo dessus ! En plus, l’expéditeur du mail est « Messagerie Oléane » : y’a pas à dire, dans nos institutions administratives, y’a que des pros !

Dès fois, on se demande comment fait ce pays pour fonctionner…

Embauché : ça c’est fait !

Allez, rattrapons les nouvelles en retard…la plus importante en ce qui me concerne : vous l’aurez compris avec le titre, ça y est, je suis embauché. C’est donc chez Devoteam (http://www.devoteam.fr) que je vais rester pour commencer ma carrière d’ingénieur en informatique ! Le choix fut rude, car les propositions furent nombreuses…

Après de longues discussions et moult considérations, j’ai signé le contrat de travail qui m’a été proposé. Je suis très content d’avoir trouvé un boulot qui me plaît une semaine seulement après avoir obtenu mon diplôme…;) C’est donc au sein de la BU (Business Unit) SSM (Software and System Management) que je vais évoluer durant les prochaines années !

Du neuf ?

Oui oui…alors je n’ai pas été très bavard ces derniers jours, et pour cause, j’ai été trèèèèèèèès occupé ! 😉

Il s’est passé plein de choses durant ces deux dernières semaines. Pour faire rapide, je suis pas mal sorti, j’ai organisé un pot peuplade, j’ai été embauché, j’ai eu pas mal de boulot, j’ai fêté l’anniversaire de ma soeur…que du bonheur quoi ! Des détails très rapidement !

Diplôme : ça, c’est fait !

Ca y est : après 3 ans de travail acharné au sein de l’ESIAL, j’ai enfin obtenu mon diplôme d’ingénieur ! Mon stage a été validé, et m’a permis d’obtenir le précieux sésame lors de la cérémonie officielle de remise des attestations de diplôme samedi ! Toute la famille était là, dans le prestigieux cadre du conseil général de Meurthe-et-Moselle… Toute la famille à la remise de mon diplôme

La journée a été excellente : l’inauguration du nouveau bâtiment de l’ESIAL durant la matinée avec une visite guidée de l’édifice (qui nous a presque fait regretté de n’avoir pas redoublé pour y passer une année ! 😉 ) et l’après-midi la cérémonie officielle. Tous les étudiants ont été appelé par groupes de projet industriel sur l’estrade pour recevoir les cadeaux du parrain de promo (Atos Origin) et l’attestation, avant de dire quelques mots. Je réitère mes remerciements à ma famille, l’ESIAL et son corps enseignant (en particulier Isabelle CHRISMENT, Marie-Noëlle FLAVENOT et Cécile HENRY) et mes camarades surtout Pierre et Hervé. Comme ça c’est écrit et ça reste ! J’espère qu’on gardera le contact encore très longtemps !

C’est une page qui se tourne, une nouvelle ère qui commence…

Haut de Page