Windows 10 Logo

Attendue depuis plusieurs mois maintenant de mon côté, Windows 10 est enfin disponible pour le grand public en version définitive. Pressé de sauter le pas, j’ai fait parti des premiers à tenter la migration de mon système principal qui date initialement de Windows 7, mis à jour en Windows 8 puis 8.1. Malheureusement, je me suis heurté à une mise à jour bloquée à 95 % sur le compteur principal, la troisième étape (configuration des paramètres) atteignant 82 %. Arrivé à cette étape, plus rien, même en attendant des heures. La solution pour pouvoir écrire ce billet depuis Windows 10 se trouve juste après ! 🙂

J’ai sauté sur la mise à jour dès qu’elle a été disponible, et j’ai essayé les différents modes : par Windows Update, par l’outil Media Creation Tool (qui permet, outre de créer un media d’installation sur une clé USB ou un DVD, de faire une mise à jour sur la machine sur laquelle l’outil est exécuté) et toutes les tentatives se sont soldées par la même situation… L’installation restait irrémédiablement figée à 95 %. Ensuite, plus aucune activité sur le disque dur (un SSD) et plus aucune autre solution que de faire « reset » (et de laisser – ça marche vraiment bien ! – la procédure restaurer la précédente version de Windows). Le retour à la version précédente se solde par une message d’erreur laconique expliquant que « L’installation a échoué dans la phase SECOND_BOOT avec une erreur lors de l’opérateur PRE_OOBE » avec un code d’erreur « 0xC1900101-0x4001E »… Bref, super…

Il faut savoir par ailleurs que mon installation n’est pas ce qu’il y a de plus « standard » : j’ai, comme précisé en introduction, migré de Windows 7 à Windows 8 puis 8.1, mais aussi changé mon RAID 1 de disque mécanique en SSD, et aussi changé de carte-mère et de processeur (avec un passage d’un chipset P35 à un Z97), le tout, sans jamais réinstaller !

Après un échec, il est intéressant d’aller faire un petit tour dans les logs d’installation qu’on trouve dans le répertoire « Panther » du répertoire d’installation ($WINDOWS.~BT ou $WINDOWS.~WS) et notamment le fichier setupact.log qui donne quelques indications (rien de très probant dans mon cas).

L’étape essentielle dans la résolution est la dernière que je vais présenter, mais étant donné que j’ai fait vraiment plusieurs tentatives, je vais donner tous les points qui ont pu aider :

  1. Création de la clé DWORD 32-bit AllowOSUpgrade avec pour valeur « 1 » dans la branche [HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\WindowsUpdate\OSUpgrade] de la base de registre, ce qui a permis de lancer l’installation par l’intermédiaire de Windows Update sans planter à la fin du téléchargement.
  2. Désinstallation d’OpenVPN (juste pour être sûr, apparemment, les cartes réseau virtuelles posent parfois problème au mécanisme de migration) et du client Cisco VPN.
  3. Un petit sfc /scannow en ligne de commande en mode administrateur.
  4. Enfin, par mesure de sûreté, et pour être sûr que le driverstore de Windows est en bon état, deux commandes (passées en ligne de commande en mode administrateur aussi) :
    1. dism /online /cleanup-image /scanhealth
    2. dism /online /cleanup-image /restorehealth
  5. Après revue des évènements loggués lors de l’installation, j’ai aussi noté un problème de permissions d’accès à la clé [HKEY_USERS\.DEFAULT\Control Panel\International] de la base de registre, j’ai donc rétabli la configuration correcte en effectuant les opérations suivantes :
    1. Clic-droit sur la clé Control Panel sur la gauche et Autorisations…,
    2. Bouton Avancé,
    3. Cocher la case en bas de la fenêtre Remplacer toutes les entrées d’autorisation des objets enfants par des entrées d’autorisation pouvant être héritées de cet objet,
    4. Clic sur OK pour valider.Permissions
  6. Enfin, et c’est sûrement l’étape décisive : lancement de msconfig.exe et désactivation de tous les services « Non Microsoft » puis redémarrage.

Suite à cela, j’ai pu installer Windows 10 avec succès et réactiver via msconfig.exe tous les services préalablement désactivés !

J’espère que cela vous aidera si vous êtes dans la même situation. Bonne découverte de Windows 10 ! 🙂

screen-windows-10