Ca fait déjà quelques semaines que j’ai fini le bouquin dont je vais parler, mais avec tout ce que j’ai fait ces derniers temps (ah oui, au passage, je suis allé faire un tour à St Pétersbourg, je vous ai pas dit ? :D) je n’avais pas encore eu le temps d’écrire un article dessus. Et pourtant, il le faut, parce que franchement, je vous le conseille, j’ai trouvé ce livre vraiment très drôle et je me suis surpris à sourire de bon coeur le matin dans le morne RER en allant au boulot ! 🙂

A year in the merde

A year in the merde

Bref, A year in the merde, c’est une nouvelle de Stephen Clarke (un auteur britannique vivant à Paris) qui décrit la vie quotidienne (petits bonheurs, surprises et petits tracas) de Paul West, un business-man anglais qui vient travailler pendant un an dans notre chère capitale pour y monter une chaîne de salons de thé. Là, il y découvre les habitudes bien françaises, les gens, la façon de se comporter dans les lieux publiques, au travail, l’organisation et tout ça…le tout sur un fond de pamphlet satirique de la société française, mais aussi britannique et américaine (tout y passe : les bouchons, le sexe, le travail, la politique, les symboles…). On retrouve un certain nombre de stéréotypes, mais beaucoup de choses sont tellement vraies…que ça fait bien rigoler ! 🙂

J’ai omis de préciser que le livre est en anglais et que pour les intéressés mais réfractaires à l ‘anglais, il a été traduit en français sous le titre God save la France.