Après avoir entendu ces dernières semaines tout et n’importe quoi à propos du projet de loi – je cite – favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet – j’ai envie de réagir. En effet, je pense que le texte présenté par Guignol (ah non, elle s’appelle Abanel, Christine, me souffle-t-on dans l’oreillette…au temps pour moi !) au Parlement présente des atteintes graves à la vie privée, ainsi qu’une volonté non dissimulée de réduire la liberté et l’impartialité sur Internet à néant. Je vous invite à aller consulter le texte complet pour vous faire votre propre opinion. Sachez simplement qu’il y est question de riposte graduée, de liste blanche pour les points d’accès, de surveillance par des organismes privés, de suspension d’abonnement et autres âneries sorties tout droit de l’imagination de gens qui sont trop grassement payés pour pondre des textes pareils…

HADOPI - Le Net en France : black-out