Place du Nobel Museet à Stockholm

Comme vous le savez sûrement tous, je suis allé passer quelques jours dans le pays des Vikings (la Suède), à Stockholm pour voir mon très cher ami Guillaume qui est en dernière année d’école d’ingénieurs à KTH (Kungliga Tekniska Högskolan). Première fois que je me rendais en Suède (et plus généralement dans un pays nordique) et première fois que je prenais l’avion ! Emotions…

Bon, alors, autant vous prévenir tout de suite : je ne suis pas resté très longtemps, mais ce fut bien chargé. C’était excellent, et donc, l’article va être un peu long…En lisant, vous pouvez déjà lancer le chargement de la galerie de photos pour voir dans « Voyages – Sorties » toutes les photos que j’ai prises durant mon séjour (celles que vous trouverez tout au long de l’article, mais en plus grande taille).

Jeudi soir

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Parti du boulot un peu plus tôt qu’à l’habitude pour me rendre à l’aéroport, c’est plein d’entrain que j’ai pris les transports pour aller jusqu’à l’aéroport Charles De Gaulle, terminal 2F pour embarquer dans l’avion pour Stockholm. En fait, j’ai un peu prévu large (je ne savais pas combien de temps il fallait pour aller à CDG, et maintenant, je sais qu’il faut à peine plus d’une heure en partant de Levallois !) et je suis arrivé relativement en avance. Après avoir donc emprunté la ligne 3 jusqu’à St-Lazare, puis le RER E (que le changement à St-Lazare est long !!!) et enfin le RER B, j’ai donc eu la chance de pouvoir déambuler dans les couloirs de l’aéroport. Etant donné que je suis arrivé à 17h30 et que l’avion décollait à 19h45, j’ai eu le temps de visiter un peu les différentes boutiques duty-free et compagnie. J’ai attendu patiemment l’heure d’embarquement, puisque j’avais déjà enregistré mon vol (merci les e-services d’Air France).

Nous avons embarqué vers 19h30 finalement et j’ai pu prendre place dans l’avion, juste au dessus de l’aile gauche, place 17A, à côté du hublot, en témoigne les quelques images ci-dessus. Premières impressions sur l’avion : c’est ex-cel-lent ! J’ai trouvé ça super cool. Un Airbus A320, qui n’était pas trop chargé. Du coup, les hôtesses et autres stewards étaient aux petits soins pour nous. A 20h20, nous survolions déjà Bruxelles et le commandant de bord nous a annoncé que nous devions arriver à l’heure à Arlanda (l’aéroport de Stockholm), où de la neige et une température proche de 0°C nous attendait. Le repas fut bon, ce n’était pas de la grande cuisine, mais c’était bien sympathique. De toute façon, j’ai renvoyé un plateau vide et nettoyé…Le vol n’a pas été perturbé, tout s’est très bien passé. Dommage que le ciel n’était pas des plus dégagés, du coup, la vue n’était pas exceptionnelle (sans compter le fait qu’il faisait nuit, mais bon, ça c’est un autre problème). J’ai eu l’occasion (comme le monde est petit !) de discuter avec mon voisin qui était un suédois travaillant pour une entreprise s’occupant des presses du journal La liberté de l’Est à Epinal ! Du coup, le vol est passé très vite, et à 22h15, j’ai foulé le sol suédois ! Direction la sortie de l’aéroport pour rejoindre le bus FlygBussArna (pour lequel j’avais déjà un billet, acheté le jour précédent sur Internet…c’est beau la technologie !) qui m’a emmené en 50 minutes à City Terminalen où Guillaume m’attendait de pied ferme.

Petit détour par le métro pour gagner du temps (surtout à cause de la météo en fait :p ), nous avons fait la connaissance de deux « demoiselles » un peu saoules et d’un homme bizarre avec une capuche…puis on a terminer le chemin à pied vers la résidence sous une première tempête et une pluie battante ! 😉

Vendredi

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Levés un petit peu tard après une nuit somme toute relativement courte, la journée de Vendredi fut consacrée à la visite de Stockholm. Le temps a été assez clément et même s’il faisait froid, les 15 kilomètres de trekking dans Stockholm ont été bien agréables. J’ai pu découvrir la ville avec ses couleurs, son architecture, son stade olympique…La mer, l’hôtel de ville, le parlement, le musée du prix Nobel, tout y est passé. Spécial dédicace à Aurélie pour laquelle nous avons eu une petite pensée devant la tour de l’hôtel de ville dans laquelle une galerie d’images de pieds étaient exposée… 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La soirée fut très animée, avec un rendez-vous à 20h30 dans l’appartement de l’étage au-dessus pour un repas international ! Français, Allemands, Suisses, Belges, Grecs…très cosmopolite. Chacun avait reçu comme consigne de ramener un plat à manger : nous avons fait deux « quiches » avec Guillaume (elles ne présentaient pas trèèèèèès bien, certes, mais elles étaient plutôt bonnes – on ne rit pas s’il vous plaît ! – et eurent un franc succès lol) . Comme de par hasard, deux autres françaises présentes au repas avaient fait de même (comment ça c’est facile à faire la quiche ? :p )…mais bon, au moins, on avait de la quiche quoi ! Bref, on a pu manger un tas de trucs très bon et originaux (calzone, gratin de pâtes, quiches donc, beignets de pommes de terre avec de la compote de pommes, crêpes, mousse au chocolat maison…) agrémenter de vin et autres joyeusetés à boire.

Nous avons, lors de cette soirée, pu faire une expérience surnaturelle : ouvrir une boîte de surströmming. Vous avez déjà senti un truc qui pue ? Un truc qui pue encore plus que ça ? Un truc qui pue 1 000 fois plus que ça ? Et bien le surströmming c’est ça, mais en pire ! 🙂 Sincèrement, je n’ai jamais senti un truc avec une odeur aussi atroce. Certains convives connaissaient ce « machin » et nous avaient prévenu, mais nous voulions tester par nous même : bien mal nous en a pris ! Si vous avez l’occasion de goûter un jour ce hareng qui a fermenté en conserve plusieurs mois, euh, comment dire : n’y touchez pas ! 😀

La soirée s’est terminée dans la joie et la bonne humeur aux alentours de 1h00 du matin (le surströmming entouré de deux sacs poubelles étanches jetés dans une poubelle loin de là…). En rentrant, nous avons discuté avec Florentin et Michaella (deux colocataires allemands de Guillaume) jusqu’à 3h00 autour d’un petit café et de quelques gâteaux (comme si on avait pas assez mangé !).

Samedi

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le samedi après-midi, nous avons été voir un match de hockey sur glace. L’équipe de Djurgårdens rencontrait Brynäs au Globen (un stade en forme de grosse boule, qui sert aussi de salle de spectacle/concert). Malgré un crash du système de réservation qui nous a valu un petit détour par le guichet de vente des billets, nous avons pénétré dans le Globen à 15h00.

Get the Flash Player to see this content.
Get the Flash Player to see this content.

12 071 spectateurs chauffés à blanc pour défendre les couleurs de leur équipe de hockeyeurs préférée. L’ambiance était vraiment extra : c’est quelque chose à voir ! Le match pourrait se résumer en trois mots, un par période de 20 minutes : kick-boxing, long et survolté ! Le match c’est soldé par une victoire de l’équipe de Djurgårdens par 3 à 1.

Get the Flash Player to see this content.

Le match s’est terminé vers 17h00 et lorsque nous avons repris le métro pour rentrer, il faisait déjà nuit depuis une bonne trentaine de minutes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La neige qui avait commencé à tomber devenait abondante, mais cela nous a-t-il empêché d’aller chercher (et « chercher », c’est peu dire ^^) un café pour y déguster un Kanelbulle et un café ? Que nenni ! Et pourtant, la « tempête » de neige faisait rage. Au fait, le Kanelbulle, c’est une spécialité pâtissière de Suède, un gâteau-beignet à la cannelle. Même si nous avions l’air de bonshommes de neige en arrivant dans le café, aucun regret, ça valait le coup !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petit passage au ICA (vous remarquez que tous les magasins Suèdois s’appellent pareil hein 😉 ) pour y acheter le repas du soir que nous avons partagé avec l’appartement d’à côté, avec Tarek, Marie-Laure, Cécile, Simon et Charly. Après avoir passé plusieurs dizaines de minutes à essayer de sortir un bouchon d’une bouteille sans l’abîmer (bravo Charly !) nous avons fini la soirée avec des cartes et des verres de Baileys ! (« asshole » powaaaa guys !)

Dimanche

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le matin, nous avons décidé d’aller voir le Vasa Museet. Pour la petite partie culturelle, c’est un bâteau de guerre suédois qui a pris la mer le 10 août 1628 pour son voyage inaugural, et qui a sombré lors de ce premier voyage à cause d’un problème d’équilibrage. En 1961, l’épave fut renflouée après plus de 300 ans passée sur le fond de la mer. Un musée de 6 étages a été construit autour de ce vaisseau restauré à 95% identique à l’original. C’était très intéressant et très impressionnant !

Après la visite, nous avons rebroussé chemin vers le centre ville pour déguster un repas chaud dans un restaurant, et vers 16h30 nous avons regagné la gare routière pour rejoindre le bus qui m’a ramené à l’aéroport. Le vol du retour m’a fait découvrir « Paris from the sky and by night » : ça aussi ça vaut le coup d’oeil ! Enfin, après plus d’1h30 de RER/métro, j’ai retrouvé mon « chez-moi », fatigué, mais heureux d’avoir vécu tout ça !

Merci à tous les gens que j’ai rencontré sur place : Cécile, Charly, Florentin, Marie, Marie-Laure, Michaella, Simon, Tarek et « les voisins du dessus ». Merci enfin à Guillaume pour m’avoir accueilli, fait visiter, et permis de passer un inoubliable week-end prolongé !