Ce week-end, je me suis rendu avec Jé à Strasoubrg pour rendre visite à Dom et profiter du marché de Noël et de toutes ses réjouissances. Je vais, pour une fois, faire un peu le détail de ce que nous avons fait…parce qu’Aurélie me reproche toujours de ne rien raconter de marrant ou d’intéressant à ces yeux…elle qui se trouve un peu loin de nous pour le moment ! 😉

Pour ceux qui n’ont pas le temps, sachez que toutes les photos prises durant le week-end se trouvent dans la galerie, dans la catégorie « Amis ». L’album a un nom assez éloquent…(pour le mot de passe, demandez-moi si vous ne l’avez pas !)

Pour les autres, je vous engage à cliquer sur « Lire la suite… » et vous aurez même droit à plusieurs petites galeries d’images intégrées dans l’article !

Donc donc donc…Vendredi soir après avoir quitté le boulot à 19h00, je suis repassé chez moi pour me changer et préparer quelques affaires. Partir en costard, c’était pas l’idéal ! :p Après avoir fait tout ça, je suis allé chez Jérôme, pour que nous nous rendions ensemble à la gare de l’est. Quelques minutes plus tard, nous partîmes en direction de la dite gare afin de prendre place dans le TGV qui se rendait à Metz. Trajet sans encombre, passé complètement au wagon bar à siroter une 1664…rien de spécial en somme. Ah si tiens ! Un pseudo marin de l’armée nous a fait une jolie démonstration de bêtise pendant tout le voyage : il a débité connerie sur connerie pendant 1h25, impressionnant. Mention spéciale pour le pote qui, dégouté de ne pas avoir été embauché par Norton a créé un virus en 2 heures, qui a réussi à infecté jusqu’au président de la société qui s’en mord encore les doigts et qui a envoyé les cadres de l’entreprise directement chez le pote en question avec un contrat d’embauche à la main. Petite précision, nous allions à Strasbourg, mais nous avons fait une petite halte à Metz le vendredi soir, principalement pour des raisons « financières » : à la SNCF, les tarifs sont toujours aussi bizarres, allez comprendre…Cela nous a en même temps permis de faire un petit coucou à nos familles au passage : pas plus mal ! (Laura, je retiens que, encore une fois, tu n’étais pas là ! :p)

Samedi matin, 8h45, nous nous retrouvâmes à la gare, dans l’attente du train de 8h58 en partance pour Strasbourg. A l’arrivée à Strasbourg à 10h40, Dom était présent. Nous avons donc pu partir en direction du centre ville directement (à pied, étant donné le nombre de personnes qui attendaient pour acheter un ticket de tram). La faim se faisant sentir, nous nous arrêtâmes à une boulangerie très (mais alors très) sympathique : on a donc été obligés d’acheter pains au chocolat, beignets au Nutella et autre Saint-Nicolas (ça a du bon, l’est, quand même !) en pâtisserie. Il était temps, mon estomac commençait à crier famine…

Bon, je vais repasser au passé composé, parce que le passé simple, c’est marrant mais il ne faut pas en abuser. On est ensuite arrivé au centre ville, pour faire un petit tour au marché de Noël. On a visité toutes les allées des différentes places composant le marché, pour finir place Broglie, à écouter des péruviens jouer la musique de Titanic à la flûte de pan (haaaaaaaaaaaaaaaaan). La tartine flambée (chèvre-je-sais-plus-quoi) était copieuse et excellente (il faut bien manger quand il fait froid, c’est important pour la santé !). Un verre de jus de pomme chaud plus tard, nous avons repris la petite promenade, avant de reprendre le tramway pour aller faire quelques courses. Bah oui, avec tout ça, il commençait à se faire soif…Une fois acheté quelques bouteilles (Piñacolada, Vodka, Coca, jus multi-vitamines, Ice-tea mangue…) nous sommes rentrés chez Dom pour se reposer un peu.

C’est là qu’on en a profiter pour offrir son cadeau d’anniversaire à Dom : Super Mario Galaxy pour Wii. Je pense que ça lui a plu (hein Dom ^^). Au passage, le jeu est vraiment sympa. Bref, après ça, nous avons fait quelques parties de Wii : tennis, bowling, golf, boxe, on a tout essayé. Verdict : je suis une grosse quiche, j’ai perdu à tous les jeux lol. Mention spéciale à Dom qui n’a fait que des strikes au bowling (salaud va ! ;)). Quoi d’autre…ah si ! On a fait pas mal mumuse avec la Power Ball : c’est un truc qui vient de chez LDLC. Une sorte de balle qui est animée par des forces gyroscopiques entretenus par des mouvements du bras ou du poignet. Pour les gens intrigués, vous trouverez tous les détails ici. Je dois dire que c’est bluffant la force développée par cette petite balle quand on atteint 10 000 tours/minute. Merci à ce jouet d’ailleurs de m’avoir endommagé le poignet pour le lendemain…manque d’entrainement sûrement… 😀 Par contre, satisfait : pour mon premier essai, j’ai quand même passé les 10 000 tours/minute !

Pour la soirée, nous sommes repartis en centre ville pour trouver un restaurant où nous repaître (c’est classe hein ?). Après avoir tourné une bonne heure à la recherche d’une carte nous convenant, notre choix s’est porté sur un restaurant appelé « Au sanglier » (11 rue du Sanglier, 67 000 Strasbourg). Joli cadre, chaleureux et convivial, mobilier en bois assez cossu. Le repas a été agréable et franchement bon : pour Dom et moi, un « Camembert frit accompagné de salade verte et de pommes de terre sautées » et pour Jé un bon « beakehoff » bien de là-bas ! Merci d’ailleurs aux restaurateurs de nous avoir accueilli rapidement alors que le restaurant était complet. Petite remarque juste pour Sophie : au menu, il y avait du « poussin cuit accompagné de je-ne-sais-plus-quoi », comme quoi, tu vois que ça se fait ! 😉 Merci à Jé pour l’invitation ! Pour le dessert, nous sommes allés retrouver la dernière cabane du marché de Noël qui n’était pas encore fermée à cette heure pour y acheter des bretzels sucrés, des beignets et des apfelstrudels.

Retour chez Dom : petite soirée sympa à expérimenter des cocktails et à jouer à la Wii puis vers 4h00 du mat’ : dodo ! 🙂

Le lendemain, petit déj’, repos, Wii et Guild Wars…avant de reprendre malheureusement le train à 17h28 direction Paris.

C’était un bon week-end en tout cas ! Merci à vous deux les loulous pour le fun ! Tecktonik powaaaa ! (loooooooool)