Avez-vous entendu parler de Joost ?

Logo Joost

Si ce n’est pas le cas, sachez qu’il y a des chances pour que ce programme devienne relativement connu dans les mois à venir. Cette semaine, le beta test s’est accéléré en passant d’un stade « privé » (réservé à des utilisateurs invités) à un stade public. La version beta 1.0 vient d’être publié et dorénavant tout le monde peut la télécharger et l’utiliser.

Joost - screenshot 1

Qu’est-ce que c’est, me direz vous ? C’est un programme créé par les deux célèbres Niklas Zennström and Janus Friis, tous deux co-fondateurs de Kazaa et de Skype. Après que Skype a été racheté par eBay, les deux trublions ont eu vent de se consacrer à ce nouveau projet. Ils ont donc imaginé un logiciel de TV-On-Demand basé sur le Peer-to-Peer. Le but est de proposer divers contenus vidéos (films, séries, émissions, reportages, etc.) en diffusant tout ça grâce à la bande passante offerte par tous les utilisateurs. Cerise sur le gâteau, tout ceci est entièrement gratuit et financé par la publicité.

Il suffit après avoir lancé le logiciel de s’identifier (la création de compte prend quelques secondes seulement) et ensuite les portes des différents contenus sont ouvertes. On peut, une fois sur un contenu, explorer les autres « chaînes » (au nombre de 250 pour le moment) afin de naviguer parmi les 15 000 vidéos déjà disponibles. Une fois un contenu sélectionné, des services présentés en widget sont disponibles : il est, par exemple, possible de discuter avec d’autres connectés qui regardent la même chose que nous pour débattre du film ou du documentaire visionné. Il est aussi possible de noter le contenu de la chaîne.

Joost - screenshot 2

Pour la partie technique, la qualité des vidéos est plutôt bonne et l’interface est très jolie. Le programme s’est bien amélioré depuis la version 0.1. La fluidité est au rendez-vous et le seul point qui pêche, c’est le contenu qui n’est pas très fourni pour les non anglophones (mais il y a quand même quelques films en français disponibles). Toutefois, les nombreux accords signés avec les sociétés de production du monde entier et le passif des deux fondateurs laisse présager d’un avenir intéressant pour le produit. Il faut le laisser un peu mûrir, mais je vous conseille d’y jeter un oeil si vous voulez voir de vos yeux ce que ça donne ! 🙂