J’ai terminé il y a quelques semaines déjà le livre Juste un regard de Harlan COBEN. J’ai eu du mal à m’arrêter pour dormir après l’avoir commencé. Je l’ai trouvé très prenant…en témoigne les trois soirs qu’il m’a fallut pour le terminer. Voilà le synopsis pour les plus curieux d’entre vous :

Et si votre vie n’était qu’un vaste mensonge ? Si l’homme que vous avez épousé il y a dix ans n’était pas celui que vous croyez ? Si tout votre univers s’effondrait brutalement. Pour Grace Lawson, il a suffi d’un seul regard sur une photo vieille de vingt ans pour comprendre que son existence est une terrible imposture. Cette photo représente cinq jeunes garçons et filles parmi lesquels elle reconnaît son mari, Jack. Lorsqu’elle le montre à ce dernier, il nie être ce garçon. La nuit suivante, il s’empare de la photo et, sans un mot d’explication, disparaît pour ne plus revenir. Grace demande l’aide de la police, en vain, et se trouve confrontée au versant obscur de la vie de l’homme qu’elle croyait connaître… Mais le cauchemar ne fait que commencer…

Juste un regard - couverture

Il faut bien dire que, comme à chaque fois dans les histoire de Harlan Coben, les petits récits sans interactions au début sont multiples, et au fur et à mesure du livre, tout s’éclaire. En fait tout est lié. Le suspens est intense et l’histoire bien trouvée ! Je le recommande donc, pour ceux qui sont à la recherche d’un bon thriller/policier/livre à suspens. Après l’avoir lu, vous réfléchirez à deux fois avant d’aller faire développer des photos ! 😉