Le temps magnifique de ce début de mois d’avril m’a permis de faire quelques essais (enfin !) avec mon Pic-Astro fabriqué cet été et mes caméras numériques, branchées sur mon télescope.

Rentré dans ma Lorraine natale pour le week-end de Pâques, j’ai profité de la nuit de dimanche à Lundi pour faire un petit cliché de Saturne (on y apperçoit même la division de Cassini et l’ombre de la planète sur ses anneaux). Immortaliser cette planète magnifique sur un cliché numérique est toujours un véritable plaisir…bien que ça ne permette pas de ressentir l’émotion inoubliable qui anime n’importe quel observateur qui la découvre dans l’oculaire d’un télescope…;)

Une bien belle planète

Quoi qu’il en soit, la soirée fut concluante : quelques bricolages sur Saturne, pour étalonner le tout, et surtout, des essais d’autoguidage de toute l’artillerie…et grande nouvelle : ça fonctionne enfin. Après des mois de réglages (perturbés par les cours, le mauvais temps, le déménagement…) j’ai enfin réussi à autoguider le télescope pendant 15 minutes sur une étoile. C’est définitif, le Pic-Astro est une merveille ! 🙂